Comment les personnes autochtones créent des voies d’accès aux soins et au dépistage du VIH

Historiquement, il était difficile pour les personnes autochtones de faire confiance aux systèmes de santé occidentaux. De nombreux obstacles spécifiques et des formes de stigmatisation intersectionnelles ont fait en sorte qu’il était difficile pour nous de naviguer les systèmes coloniaux, tels que les cliniques et les hôpitaux, où nous continuons de faire l’objet de discrimination et de traitements injustes. Cependant, les leaders autochtones du Canada ont identifié ces obstacles et s’unissent pour établir des relations avec le monde occidental afin de se joindre à la lutte contre le VIH. Nos leaders ouvrent des voies et créent des pistes pour améliorer l’accès aux soins de santé et au dépistage du VIH. Un bon exemple de ceci est le programme bispirituel qui a été exigé et conçu par des leaders bispirituels.

Le programme bispirituel du CBRC, dirigé par des autochtones, travaille également afin de créer de nouvelles voies. Tout récemment, nous avons publié La représentation compte, surtout lorsqu’il est question d’accès et de sensibilisation à la santé sexuelle, une analyse des données autochtones bispirituelles et GBTQ+ recueillies dans le cadre de l’édition 2018 de l’enquête Sexe au présent. Grâce à ces résultats, nous sommes en mesure de reprendre le contrôle de notre recherche sur la santé sexuelle et de créer des ressources et des outils pédagogiques sur mesure pour notre communauté.

Nous travaillons aussi actuellement sur notre projet pilote de trousse médicinale, qui est une approche autochtone à la distribution de trousses d’autodiagnostic du VIH dans les communautés autochtones de la Colombie-Britannique. Grâce aux consultations menées auprès de membres bispirituels de la communauté, nous suivons leurs recommandations pour créer un programme d’ambassadeurs bispirituels afin de faciliter l’accès au dépistage et aux soins de santé sexuelle. Nous avons également établi un comité d’orientation bispirituel qui dirigera le travail effectué dans le cadre de notre programme bispirituel au CBRC.

En adoptant une approche holistique à notre santé et notre bien-être, nous, en tant qu’autochtones, sommes en mesure de nous nourrir spirituellement grâce à nos propres connaissances culturelles et traditionnelles. Les cérémonies, la langue et la culture nous ont été léguées par nos ancêtres, nos aînés et nos gardiens du savoir. Ce sont ces outils autochtone qui peuvent conduire à la guérison spirituelle et à l’autonomisation de nos nations. Lorsque nous pensons aux modes de connaissance et d’action autochtones, il est important que nous sachions comment nous protéger nous et nos communautés. Ici, dans le domaine physique, il existe des outils que nous pouvons utiliser pour assurer la sécurité de nos communautés. Par exemple, l’un des outils les plus efficaces de la lutte contre le VIH est de passer un test de dépistage. Connaître notre statut sérologique peut prévenir la transmission au sein de nos communautés et de nos nations.

C’est pourquoi le CBRC travaille en partenariat avec des experts de premier plan dans le domaine du VIH pour améliorer l’accès au dépistage en mettant des trousses d’autotest VIH INSTI à la disposition des personnes vivant dans des communautés rurales et éloignées ou souhaitant simplement bénéficier de la commodité du dépistage à domicile. Nous fournissons jusqu’à trois trousses d’autodépistage du VIH aux participants de l’édition 2021 de Sexe au présent qui choisissent de les recevoir dans le cadre de l’enquête. Les participants peuvent choisir de les utiliser eux-mêmes ou de les partager avec des amis ou des membres de leur réseau sexuel ou social. Notre programme offrira une orientation et un soutien aux personnes ayant besoin d’un suivi.

Le VIH n’est plus synonyme de mort. Les personnes séropositives peuvent vivre une vie saine, longue et enrichissante. Les progrès en matière de médicaments contre le VIH contribuent également aux efforts de prévention du VIH au Canada. Les médicaments contre le VIH, dont la PrEP, peuvent prévenir la transmission du VIH. Pour plus d’informations sur l’accès à la PrEP pour les autochtones, veuillez visiter la page suivante : https://fr.cbrc.net/affiche_sur_la_prep_pour_les_autochtones.

En utilisant nos connaissances autochtones et les ressources occidentales en matière de santé sexuelle, nous pouvons apporter une contribution significative aux efforts de prévention du VIH. Joignez-vous à nous dans nos efforts pour assurer la sécurité de nos communautés et de nos nations.

689657388_640x360.jpg

UN REMÈDE PUISSANT

Pour obtenir plus de renseignements sur le dépistage et le traitement par le biais d’une perspective autochtone, regardez Un remède puissant. En associant les connaissances autochtones sur la culture et le bien-être et les connaissances occidentales sur le dépistage et le traitement du VIH, cette vidéo fournit des informations précises sur le dépistage et le traitement du VIH. Elle encourage les gens à se faire dépister et à entreprendre, résumer ou poursuivre un traitement contre le VIH pour leur propre santé et bien-être.

Par Martin Morberg, le coordonnateur du programme bispirituel du CBRC. Pour plus d’informations sur la trousse d’autodépistage du VIH, contactez-le par courriel à [email protected].

Available in English.

CBRC

À propos de CBRC

Le Centre de recherche communautaire (CBRC) promeut la santé des hommes gais, bisexuels, trans, bispirituels et queer (GBT2Q) par le biais de la recherche et du développement d'interventions.
Comment les personnes autochtones créent des voies d’accès aux soins et au dépistage du VIH
Comment les personnes autochtones créent des voies d’accès aux soins et au dépistage du VIH
Check out Centre de recherche communautaire. I just joined.