La représentation compte, surtout lorsqu'il est question d'accès et de sensibilisation à la santé sexuelle

Lorsqu'il s'agit de la représentation des personnes autochtones bispirituelles, gaies, bisexuelles, trans, queer et en questionnement (GBTQ+) au sein de la recherche sur la santé sexuelle, on entend trop souvent dire qu'il n'y a « pas assez de données » ou que « la taille de l'échantillon n'est pas suffisante ». Cette fois, nous avons les données et la taille de l'échantillon est plus que suffisante.

Pour l'édition 2018 du sondage Sexe au présent, le Centre de recherche communautaire a parcouru le nord de l'île de la Tortue (connue sous le nom de « Canada ») et a parlé à 271 personnes autochtones bispirituelles et GBTQ+ (9 % de tout·e·s les participant·e·s) de leurs pratiques sexuelles actuelles. Voici un aperçu de ce que nous avons appris.

url="https://d3n8a8pro7vhmx.cloudfront.net/cbrc/pages/1870/attachments/original/1624396222/IndigHealthInfographic_June22_FR.pdf?1624396222

Available in English.

CBRC

À propos de CBRC

Le Centre de recherche communautaire (CBRC) promeut la santé des hommes gais, bisexuels, trans, bispirituels et queer (GBT2Q) par le biais de la recherche et du développement d'interventions.
La représentation compte, surtout lorsqu'il est question d'accès et de sensibilisation à la santé sexuelle
La représentation compte, surtout lorsqu'il est question d'accès et de sensibilisation à la santé sexuelle
Check out Centre de recherche communautaire. I just joined.