Recherche de​ ​consultant·e·s communautaires: dépistage et de prise en charge de la Chlamydia

Recherche de  consultant·e·s communautaires: projet de recherche sur les besoins de dépistage et de prise en charge de la Chlamydia en Ontario chez les femmes (cis et trans) et les personnes non binaires et/ou bispirituel·le·s ayant une présentation de genre féminine qui vivent avec un handicap et qui sont racisé·e·s, autochtones et/ou noir·e·s (durée de 10 mois)

Le Centre de recherche communautaire (CBRC) recherche jusqu’à trois (3) consultant·e·s communautaires qui vivent en Ontario pour appuyer un nouveau projet de recherche qualitative sur les besoins des femmes (cis et trans), des personnes non binaires et/ou bispirituel·le·s, ayant une présentation de genre féminine qui vivent avec un handicap et qui sont racisé·e·s, autochtones et/ou noir·e·s. Nous nous concentrerons sur les besoins d’accès de ces personnes au dépistage et à la prise en charge de la Chlamydia. Les conseiller·ère·s communautaires orienteront les différentes activités du projet et auront l’occasion de se familiariser avec la recherche communautaire.

À noter: Nous utilisons une définition élargie de la chlamydia, nous incluons donc des infections qui pourraient être reliées à la chlamydia, mais qui ne sont pas diagnostiquées comme telles. Par exemple, urétrite, cervicite, maladie inflammatoire pelvienne (salpingite), rectite, vaginose bactérienne, infections vaginales mixtes, périhépatite, infections asymptomatiques chroniques, endométriose, trachome sont des infections qui lorsqu’elles sont causées par la chlamydia peuvent être incluses dans la définition que nous utilisons de chlamydia.

Le Centre de recherche communautaire (CBRC) promeut la santé des minorités sexuelles et de genre par l’intermédiaire de la recherche et du développement d’interventions. Les piliers du CBRC — la recherche communautaire, la diffusion de connaissances, la création de réseaux et le développement du leadership — font de l’organisme un leader capable de transformer les idées en actions qui font une différence dans nos communautés. Le CBRC a été fondé en 1999 en tant qu’organisme communautaire caritatif. Notre bureau principal est situé à Vancouver, en Colombie-Britannique et nous avons également des bureaux satellites à Edmonton, à Toronto et à Halifax. Vous pouvez consulter Nos principes de recherche, vous y trouverez les lignes directrices qui orientent et qui sont les fondements de notre travail de recherche.

Maryam Khan (elle) travaillera avec le CBRC comme chercheuse principale pour ce projet. Elle s’identifie comme femme cis d’Asie du Sud, queer et musulmane qui vit avec un handicap. Elle est professeure adjointe à la Faculté de travail social de l’Université Wilfrid Laurier. La pratique du travail social de Maryam s’inscrit dans différents contextes interdisciplinaires à but non lucratif, tel que les milieux communautaires et cliniques, et les milieux de la justice pour les jeunes, de la santé mentale, de la dépendance et de l’éducation. Elle travaille auprès d’une myriade de personnes et de communautés, par exemple les personnes souffrant de lésions cérébrales acquises, les jeunes queers et les femmes vivant de la violence. Elle participe également à plusieurs projets de recherche en tant que chercheuse communautaire. Ces projets ont exploré et explorent divers sujets tels que les familles musulmanes et queers, le bien-être des communautés 2SLGBTQIA+ au Canada, les besoins des personnes musulmanes et queers en matière de santé et de société. En février 2021, Maryam a remporté le prix national CBRCanada Emerging Community-Based Researcher, décerné par Community Based Research Canada. Pour de plus amples informations sur ses travaux et sa pratique, cliquez ici.

Historique

Les groupes marginalisés ont souvent été écarté e·s des recherches et des travaux sur les infections transmises sexuellement et par le sang (ITSS). Nous nous retrouvons donc aujourd’hui à manquer de connaissances sur les besoins d’accès, de dépistage et de prise en charge de la chlamydia chez les femmes (cis et trans), les personnes non binaires et/ou bispirituel·le·s ayant une présentation de genre féminine qui vivent avec un handicap et qui sont racisé·e·s, autochtones et/ou noir·e·s.

Historiquement, la recherche sur la chlamydia s’est toujours intéressée aux hommes et aux femmes cis, en excluant ainsi les expériences des personnes vivant à l’intersection de différentes formes d’oppression. La chlamydia est l’infection sexuellement transmissible la plus courante au Canada, mais à ce jour nous n’avons trouvé aucune trace d’un projet de recherche documentant l’accès au dépistage de la chlamydia en Ontario pour les groupes marginalisés définis plus haut.

Afin de combler cette lacune, Maryam collaborera avec le CBRC pour diriger et mener ce projet de recherche communautaire. Les membres de la communauté s’impliqueront dans la production de données qualitatives en participant à des entrevues, où iels pourront faire le récit de leurs expériences. L’équipe de recherche et les consultant·e·s communautaires travailleront donc en collaboration.

Rôle des consultant·e·s communautaires

En travaillant ensemble, l’équipe du projet de recherche et les consultant·e·s communautaires développeront les guides d’entrevue et le matériel promotionnel en plus d’analyser les données et de concrétiser les résultats de recherche sous différentes formes telles que par des rapports de recherche. Les idées, expériences et commentaires des consultant·e·s communautaires joueront donc un rôle clé dans le développement et les résultats du projet. L’engagement des consultant·e·s communautaires s’échelonnera sur 10 mois, pour environ 1 à 3 heures par mois, à partir de la fin mai 2024.

Nous aimerions recruter trois consultant·e·s communautaires qui :

  • s’identifient comme personnes autochtones, noires et/ou racisé·e·s
  • s’identifient comme vivant avec un handicap (nous reconnaissons la complexité du concept de handicap et nous respectons le droit des personnes à s’identifier comme elles l’entendent, y compris en utilisant des termes tels que « crip », « mad », « spoonie », etc.)
  • s’identifient comme femme queer (trans ou cis), personne bispirituelle et/ou non binaire ayant une présentation de genre féminine
  • sont âgé·e·s de 16 ans ou plus
  • vivent en Ontario au Canada
  • ont un intérêt ou de l’expérience en matière de dépistage de la chlamydia au Canada
  • peuvent communiquer en anglais et/ou en français
  • sont disponibles jusqu’à 3 heures par mois de mai 2024 à mars 2025 pour des activités telles que:
    • Formation et mise en contexte (probablement à son rythme)
    • Réunion tous les deux mois par Zoom ou par téléphone
    • Révision des documents entre les réunions

Nous sommes particulièrement intéressé·e·s par des personnes ayant l’expérience vécue des identités suivantes :

  • Immigrante·s, nouveaux·elle·s arrivant·e·s, réfugié·e·s et individus sans statut.
    (veuillez noter qu’il ne vous sera jamais demandé de révéler votre statut d’immigrant)
  • Les individus vivant dans des régions rurales ou éloignées

Les avantages de participer au projet pour les consultant·e·s communautaires:

  • Rémunération de 1000 $ pour votre participation active
  • Opportunité de rencontrer et de créer des liens avec d’autres femmes (cis et trans), personnes non binaires et/ou bispirituel·le·s ayant une présentation de genre féminine qui vivent avec un handicap.
  • Possibilité de participer à un projet de recherche communautaire.
  • Remerciements de l’équipe du projet et lettres de recommandation
  • Possibilité, si vous le souhaitez, d’être cité dans les documents destinés au public (par exemple, les rapports communautaires).

Comment postuler:

Veuillez envoyer une brève déclaration d’intérêt à Malek Yalaoui (iel/ielle), coordonnataire de la recherche, à l’adresse [email protected] avant le dimanche 16 juin. 

Votre déclaration peut inclure: votre expérience vécue, les raisons qui vous motivent à participer à un projet sur l’accès au dépistage de la chlamydia, vos expériences de recherche et/ou dans les milieux communautaires ou toute information qui vous semble pertinente.

Veuillez soumettre la déclaration d’intérêt dans le format de votre choix, par exemple :

  • Courriel écrit ou document envoyé en pièce jointe (2 à 3 paragraphes, 500 mots maximum)
  • Courte vidéo (3 minutes maximum)
  • Enregistrement audio (3 minutes maximum)

Si ce processus présente des difficultés, veuillez communiquer avec Malek Yalaoui (iel/elle) par courriel en inscrivant dans la ligne d’objet: Accessibilité: consultant·e·s communautaires ou laissez-nous un message vocal au 604-568-7478 avec votre nom en disant que c’est au sujet du « projet chlamydia ». Nous discuterons de méthodes alternatives pour vous permettre de soumettre votre candidature.

 

Available in English

CBRC

À propos de CBRC

Le Centre de recherche communautaire (CBRC) promeut la santé des personnes issues de la diversité sexuelle et de genre par le biais de la recherche et du développement d’interventions.
Recherche de​ ​consultant·e·s communautaires: dépistage et de prise en charge de la Chlamydia
Recherche de​ ​consultant·e·s communautaires: dépistage et de prise en charge de la Chlamydia
Check out Centre de recherche communautaire. I just joined.