Promouvoir la santé et le bien-être bispirituels : une conversation avec des jeunes leaders bispirituels


* Cette présentation a été enregistrée en anglais. Des sous-titres sont offerts en français et en anglais.

Au cours de cette conversation, nous discuterons de l’importance de soutenir la santé et le bien-être des personnes autochtones queer, trans et bispirituelles, ainsi que des liens entre la communauté, l’identité et la revendication. Nous souhaitons notamment porter l’attention sur les conversations que les personnes autochtones queer, trans et bispirituelles souhaitent avoir sur leurs expériences en matière de santé et de soins de santé, ainsi que sur les changements, tant locaux que systémiques, nécessaires pour soutenir leur bien-être. Cette conversation porte notamment sur les partenariats communautaires et les recherches menées par des jeunes sur la santé et le bien-être des personnes autochtones queer, trans et bispirituelles.

Marie Laing est une chercheuse queer Kanyen'kehá:ka de descendance mixte Haudenosaunee et irlandais/écossais/sud-africain. Sa famille est issue des Six Nations de la Grande Rivière et elle appartient au clan de la tortue. Marie est titulaire d’un baccalauréat spécialisé en études sur la diversité sexuelle de l’Université de Toronto et d’une maîtrise en éducation et justice sociale de l’Institut d’études pédagogiques de l’Ontario. Elle travaille actuellement comme écrivaine, chercheuse et éducatrice à divers titres, et elle est animatrice de jeunes au sein du Native Youth Sexual Health Network.

Tunchai Redvers [elle/iel] est une guerrière de la justice sociale bispirituelle Dénée/Métis, écrivaine, créatrice, interprète et animatrice provenant du territoire du Traité 8, TNO. Elle est titulaire d’un baccalauréat en études du développement international avec des spécialisations en genre et développement et en citoyenneté mondiale, ainsi que d’une maîtrise en travail social autochtone de l’université Wilfrid Laurier. Reconnue à l’échelle nationale et internationale pour son travail et son action de sensibilisation, elle est la cofondatrice de We Matter, une organisation nationale qui se consacre à la promotion de l’espoir et de la vie auprès des jeunes autochtones. Son premier recueil de poésie, Fireweed, a été publié en 2019 chez Kegedonce Press. Ses écrits visent à décoloniser et à indigéniser l’identité, la santé mentale et la guérison. Elle a passé un temps considérable à vivre, voyager, parler et travailler avec des communautés autochtones à l’échelle internationale et au Canada, et se considère comme une nomade tout comme ses ancêtres.

Le Dr Jeffrey Ansloos est professeur adjoint en santé autochtone et en politique sociale et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en études critiques sur la santé autochtone et l’action sociale sur le suicide à l’Université de Toronto. Il est également président du réseau d’éducation autochtone de l’Institut d’études pédagogiques de l’Ontario. Il est un psychologue queer cri d’ascendance mixte crie et anglaise. Sa famille est issue de la nation crie de Fisher River.

Available in English.

CBRC

À propos de CBRC

Le Centre de recherche communautaire (CBRC) promeut la santé des hommes gais, bisexuels, trans, bispirituels et queer (GBT2Q) par le biais de la recherche et du développement d'interventions.
Promouvoir la santé et le bien-être bispirituels : une conversation avec des jeunes leaders bispirituels
Promouvoir la santé et le bien-être bispirituels : une conversation avec des jeunes leaders bispirituels
Check out Centre de recherche communautaire. I just joined.