Parlons-en : le sexe, sans étiquettes


* Cette présentation a été enregistrée en anglais. Des sous-titres sont offerts en français et en anglais.

Kiarmin Lari et Louis Lin (Health Initiative for Men) Parlons-en est une présentation avec composantes interactives qui démystifie les complexités liées au fait d’affirmer publiquement son identité et qui met l’accent sur la résilience et la résistance queer à une idée qui peut devenir oppressive pour les hommes GBT2Q : tout le monde doit affirmer son identité pour mener une vie authentique. Cette présentation a pour objectif de montrer qu’il n’est pas nécessaire de s’affirmer publiquement pour prendre soin de sa santé sexuelle, avoir accès à des services de santé mentale et participer à la vie dans la communauté. Les participants auront la possibilité de partager leurs propres expériences avec leur sortie du placard (ou non) via le clavardage, ainsi que des interventions audio ou vidéo pendant la présentation virtuelle. Les gens peuvent être portés à cacher leur vie sexuelle ou romantique pour des raisons de sécurité physique, financière ou émotionnelle, entre autres. Toutefois, dans les discussions sur la santé des hommes GBT2Q les plus courantes, on oublie trop souvent de mentionner que pour la plupart d’entre nous, le concept de l’affirmation de l’identité est ancré dans un cadre colonial occidental. Dans de nombreuses cultures, les personnes queer n’ont pas à informer les autres de leur sexualité, même s’ils ou elles mènent une vie ouvertement queer. Dans certaines cultures, avoir des relations sexuelles avec des personnes du même genre binaire ne rend pas quelqu’un queer. Dans beaucoup de pays, l’homophobie est le résultat de la colonisation : ici, dans ce que l’on appelle aujourd’hui le Canada, de nombreux peuples autochtones possèdent des rôles de genre riches et des sexualités au-delà de la femme et de l’homme cis et hétérosexuel, que les processus de colonisation tenté d’effacer. Cette présentation encourage l’empathie envers les hommes GBT2Q, peu importe à quel point ils décident d’afficher leur identité (y compris les participant.e.s) en remettant en question les systèmes oppressifs qui façonnent le discours entourant la question du fameux placard et en partageant quelques bonnes pratiques pour les fournisseurs de services et les organismes œuvrant auprès de clients qui affirment moins leur identité.

Available in English.

CBRC

À propos de CBRC

Le Centre de recherche communautaire (CBRC) promeut la santé des hommes gais, bisexuels, trans, bispirituels et queer (GBT2Q) par le biais de la recherche et du développement d'interventions.
Parlons-en : le sexe, sans étiquettes
Parlons-en : le sexe, sans étiquettes
Check out Centre de recherche communautaire. I just joined.