Santé Canada doit lever l’interdiction visant les poppers

L’interdiction actuelle visant les poppers fait plus de mal que de bien en rendant difficile l’accès à un approvisionnement sécuritaire soutient le Centre de recherche communautaire sur la santé des hommes gais, bisexuels, trans, bispirituels et queer.

Le CBRC qui promeut la santé des hommes gais, bisexuels, trans, bispirituels et queer (GBT2Q) par le biais de la recherche et du développement d’interventions se fait l’intermédiaire des hommes gais, bisexuels et autres hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes (gbHARSAH) qui réclament un approvisionnement sécuritaire en poppers. Ce Centre de recherche communautaire a demandé à Santé Canada de mettre fin à l’interdiction fédérale visant la vente de poppers et lance une campagne d’envoi de lettres au ministre de la Santé et aux députés locaux concernés. Les hommes gbHARSAH et leurs allié.es à travers le pays sont invité.es à y prendre part afin de réclamer un approvisionnement sûr. Utilisés par les hommes gbHARSAH depuis des décennies, les poppers (des produits à base de nitrite d’alkyle) augmentent le plaisir sexuel et atténuent la douleur. En 2013, leur distribution est devenue illégale au Canada lorsque le gouvernement conservateur de Stephen Harper a promulgué leur interdiction. Le CBRC estime que «cette interdiction est néfaste, inefficace, excessive et fondée sur l’ignorance et les préjugés culturels», poursuivant une tradition de discrimination à l’égard des hommes gbHARSAH dans les politiques de santé au fil du temps.

«Les méfaits des poppers ont été exagérés dans l’ensemble et leurs effets positifs sont légitimes», déclare Len Tooley, directeur de l’évaluation et de l’avancement au CBRC. Le risque de dépendance est très faible car ces produits n’ont pas d’effet psychoactif. Ils constituent également un moyen efficace de permettre des relations sexuelles anales sûres et agréables en atténuant la douleur et réduisant les chances de se blesser.»

Cet article a été écrit par Logan Carier pour le magazine Fugues. Veuillez cliquer ICI pour lire l'article complet.

CBRC

À propos de CBRC

Le Centre de recherche communautaire (CBRC) promeut la santé des hommes gais, bisexuels, trans, bispirituels et queer (GBT2Q) par le biais de la recherche et du développement d'interventions.
Santé Canada doit lever l’interdiction visant les poppers
Santé Canada doit lever l’interdiction visant les poppers
Check out Centre de recherche communautaire. I just joined.