Une « collecte de sang » pour les homosexuels à Ottawa ce week-end

Fierté dans la Capitale tiendra une collecte de sang militante cette semaine dans un effort continu de renverser l'interdiction de donner du sang pour les hommes homosexuels ou bisexuels qui ont une vie sexuelle active.

Sous les directives actuelles, tout homme qui a eu une relation sexuelle avec un autre homme dans la dernière année ne peut pas donner de sang.

Le sondage Sexe au présent, mené par une organisation britanno-colombienne, s'installera à Ottawa cette fin de semaine.

Les participants pourront répondre à quelques questions et par la suite donner un échantillon sanguin.

L'organisme, qui croit que cette réglementation est discriminatoire et non scientifique, enverra par la suite ces échantillons à la Société canadienne du sang (SCS), qui contribue financièrement à ce projet.

Les participants pourront recevoir leurs résultats s'ils le souhaitent.

Un système pour le 21e siècle

Nathan Lachowsky, directeur de recherche de l'organisme qui chapeaute l'événement, croit que la SCS devrait plutôt se demander combien de partenaires sexuels les donneurs ont, au lieu de s'attarder à leur orientation sexuelle.

Nous avons besoin d'un système pour le 21e siècle, qui plaît aux jeunes donneurs d'une nouvelle génération qui pense au sexe, au genre et à la sexualité, a-t-il fait valoir.

La Société canadienne du sang doit recevoir l'approbation de Santé Canada pour changer cette politique.

Des donneurs prêts

Des employés de Max Ottawa, une organisation qui promeut la santé et le bien-être pour les hommes gais, bisexuels, transgenres et queer, participeront à la collecte les 25 et 26 août à la foire de Fierté dans la Capitale.

Nous constatons cet espoir dans nos communautés d'avoir l'opportunité de donner du sang. Beaucoup d'hommes sont prêts à donner du sang, a soutenu Roberto Ortiz, le directeur de Max Ottawa.

«C'est comme si notre sang était sale.»

Roberto Ortiz, directeur de Max Ottawa

Cette restriction nous fait sentir discriminés, a lancé M. Ortiz.

La SCS, en partenariat avec Héma-Québec et avec le soutien financier de Santé Canada, appuie 11 projets de recherche qui évaluent différents aspects des critères d'admissibilité des donneurs de sang et de plasma.

La Société canadienne du sang a affirmé que le but du programme de financement de cette recherche est de générer assez de preuves pour mettre au point de nouvelles formes de dépistage.

Cela pourrait éventuellement changer les critères d'admissibilité concernant les hommes qui ont des relations sexuelles avec d'autres hommes, selon la SCS.

Les personnes âgées de 15 ans et plus pourront participer au sondage, mais seuls les participants de 18 ans ou plus pourront donner un échantillon sanguin.

Le test sanguin est constitué d'une piqûre sur un doigt permettant de collecter quelques gouttes de sang.

Ottawa Max mentionne avoir déjà recueilli 150 échantillons et espère en accumuler au moins 350 autres au cours de la fin de semaine.

Radio-Canada

CBRC

À propos de CBRC

Le Centre de recherche communautaire (CRBC) promeut la santé des hommes homosexuels par le biais de la recherche et du développement d’interventions. Nous sommes compris les hommes (cis et trans) bisexuels et queer et les personnes bi-spirituelles.
Une « collecte de sang » pour les homosexuels à Ottawa ce week-end
Une « collecte de sang » pour les homosexuels à Ottawa ce week-end
Check out Centre de recherche communautaire. I just joined.