Sommet 2021 : Perturber et reconstruire

SummitRegistrationButton2021_FR.pngCliquez ici pour vous inscrire

Index

Sommet 2021 : Perturber et reconstruire

Bien qu’elle ait apporté de grandes perturbations et de l’innovation, la pandémie de la COVID-19 a aussi causé des pertes importantes, des décès évitables et une criminalisation accrue. Des mesures que l’on croyait auparavant impossibles à mettre en œuvre — des soutiens au revenu à grande échelle, des ordres de confinement, des restrictions de voyage — ont été rapidement mises en place. Aujourd’hui, alors que les taux de vaccination augmentent et que le nombre de cas diminue partout au Canada, les gens sont optimistes quant à un « retour à la normale ». Pourtant, les réactions varient à mesure que les restrictions s’assouplissent, en fonction de ce à quoi ressemblait notre vie avant et pendant la pandémie.

Pour de nombreuses personnes gaies, bisexuelles, trans, bispirituelles et queer (GBT2Q), ce retour au statu quo n’inspire aucun espoir. Nous avons passé des décennies à nous opposer à un système de soins de santé soi-disant « universel » qui a souvent laissé nos communautés pour compte, ce qui est encore plus vrai pour ceux et celles d’entre nous qui ressentent les impacts de l’oppression systémique et intersectionnelle fondée sur la race, le revenu, la capacité et plus encore. La pandémie a, à bien des égards, amplifié les injustices et les inégalités ancrées dans nos systèmes et notre société. Plutôt qu’un « retour à la normale », nous devons tirer parti de la perturbation causée par la COVID-19 pour réimaginer un système qui comble les lacunes en matière de soins qui existaient avant la pandémie et qui se sont accentuées pendant celle-ci.

Cela implique le besoin d’adresser des enjeux tels :

  • La couverture et l’accessibilité inégales de soins importants, notamment les médicaments pour traiter et prévenir le VIH/les ITSS, les soins transaffirmatifs, les services de santé mentale et de réduction des méfaits, et plus encore.
  • Le manque de compétence culturelle au sein de notre système de soins de santé, ce qui inclut des prestataires qui ne connaissent souvent que peu ou pas du tout notre corps, nos relations sexuelles et notre consommation de drogues, et qui sont incapables de comprendre l’importance de nos pronoms et de nos partenaires.

En tant que défenseurs des droits, organisations communautaires et chercheurs·euses, nous avons déjà tenté d’éliminer les obstacles structurels et les déterminants sociaux responsables de cela ; il nous faut maintenant des changements systémiques généralisés qui ont été attendus depuis bien longtemps. Alors que nous entrons dans une ère « postpandémie » et que les appels à la justice raciale, à la vérité et à la réconciliation se font de plus en plus pressants, de nombreuses personnes bispirituelles, queer, trans et non binaires se mobilisent pour perturber les systèmes qui ont laissé tomber nos communautés. Tant et aussi longtemps que le système de santé canadien continuera à prioriser certains corps au détriment des autres, l’équité en matière de santé demeurera un défi fondamental à relever.

Dans le cadre du Sommet 2021, nous souhaitons prioriser les façons de parvenir à l’équité en matière de soins de santé pour nos communautés. S’il n’y a pas de limites dans ce système réimaginé, quels programmes ou services peuvent être envisagés pour traiter le VIH/les ITSS, la santé mentale, la consommation de substances problématique et d’autres problèmes sanitaires et sociaux, sans renforcer les disparités existantes ? Le Sommet 2021 met les participants au défi de considérer la perturbation de la pandémie comme une occasion de refaire les pratiques de soins et de déconstruire les systèmes qui continuent à laisser de côté diverses communautés.

Le cri de ralliement souvent utilisé pour la pandémie, soit « rebâtir en mieux », ne peut se concrétiser que si nous nous attaquons à la discrimination structurelle et à la stigmatisation afin de parvenir à une vision inclusive et équitable de la santé et du bien-être pour tous les membres de nos communautés.

Summit2020Logo-01.png

Sommet 2021 : Format virtuel

S’inspirant de l’édition virtuelle réussie de l’année dernière, le Sommet 2021 se déroulera en ligne du 27 au 29 octobre. Chaque journée de conférence comprendra environ 4 heures de programmation virtuelle afin de faciliter la participation en direct à travers le Canada.

Le CBRC s’engage à présenter une conférence aussi inclusive et accessible que possible afin de faciliter la participation de toutes et tous. Cet engagement inclut l’inscription gratuite à la conférence virtuelle, l’offre d’interprétation simultanée (c.-à-d. du français vers l’anglais et de l’anglais vers le français) et des services de sous-titrage.

En plus des activités de la conférence virtuelle, le CBRC étudie la possibilité d’une option de participation hybride, qui pourrait inclure une combinaison de programmation virtuelle et en présentiel, sous réserve des directives de santé publique liées à la COVID-19. Des informations supplémentaires concernant la possibilité d’une option de participation hybride à Vancouver seront affichées sur le site web du CBRC d’ici la mi-août.

L’inscription au Sommet virtuel, ainsi qu’à la série de webinaires pré-Sommet du 18 au 26 octobre, sera publiée en début septembre. Abonnez-vous à la liste de diffusion du CBRC pour rester à l’affût des mises à jour !

 

Retour au menu


Informations sur la soumission de propositions de présentation pour le Sommet 2021

Tout le monde est invité à soumettre une proposition de présentation pour le Sommet 2021. Les soumissions peuvent inclure, sans s’y limiter, de courtes présentations orales, des panels, des ateliers, des tables rondes ou tout autre format que vous proposez. Nous encourageons particulièrement les soumissions qui répondent aux questions suivantes :

  • Quelles perturbations et reconstructions sont nécessaires pour adresser les lacunes persistantes vécues par les personnes GBT2Q, ainsi que les inégalités présentes au sein des communautés GBT2Q ?
  • Comment les communautés GBT2Q résistent-elles aux inégalités et prennent-elles soin les unes des autres ? De quoi avons-nous besoin pour renforcer les initiatives communautaires qui ont pour but de promouvoir l’équité sanitaire et sociale ?
  • Comment les organisations communautaires, les prestataires de soins de santé, les chercheurs·euses et les décideurs politiques peuvent-ils être informés par l’expérience vécue des gens, tout en travaillant ensemble pour assurer un avenir plus équitable ?

Nous accueillons les propositions qui identifient des besoins communautaires, des interventions prometteuses ou des pratiques dans les services de santé et les services sociaux qui facilitent le bien-être des diverses communautés GBT2Q. Les soumissions peuvent être basées sur la recherche, la programmation, les initiatives politiques, la défense des droits, l’activisme, les œuvres artistiques, les ralliements populaires et/ou les actions communautaires impliquant les personnes GBT2Q au Canada ou à l’étranger. Nous encourageons les personnes GBT2Q avec plusieurs différentes expériences de vie à soumettre une proposition, surtout les personnes autochtones, noires et racisées, ainsi que d’autres personnes mal desservies ou mal représentées au sein de nos communautés, ce qui inclut les gens vivant avec le VIH, les consommateurs de substances, les travailleurs·euses du sexe, les personnes handicapées et les personnes qui n’ont pas publiquement dévoilé leur identité sexuelle ou de genre.

Voici une liste de sujets et de questions que vous pouvez envisager dans le contexte du Sommet 2021 :

  • Soins de santé et services communautaires :
    • Politiques, pratiques et initiatives antiracistes et de décolonisation.
    • Services de prévention, de soins, de traitement et de soutien en matière de VIH et d’autres infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS).
    • Services de santé mentale (p. ex., services de conseil, prévention du suicide).
    • Services de traitement, de soins et d’assistance transaffirmatifs.
    • Services de réduction des méfaits, de consommation de substances et de consommation de substances problématique.
    • L’accès et l’accessibilité des services pour soutenir des déterminants sociaux de la santé (p. ex., le logement et l’aide au revenu).
    • Collaborations interdisciplinaires qui prennent en considération les besoins sanitaires et sociaux des communautés.
  • Impacts liés à la COVID-19 et aux programmes, services et soutiens connexes :
    • Impacts de la COVID-19 sur la santé mentale, physique, sexuelle et sociale.
    • Innovation et adaptation des programmes et services dus à la COVID-19 (par exemple, groupes virtuels de conseil et de soutien, interventions en ligne, test de dépistage du VIH à domicile/autodépistage).
    • Soutien mutuel, entraide et d’autres formes de mobilisation communautaire pour répondre aux lacunes du système de soins de santé
  • Obstacles et catalyseurs de l’équité en matière de santé GBT2Q :
    • Compétence culturelle des prestataires de soins de santé et d’autres services.
    • Racisme envers les personnes noires, autochtones et autres personnes GBT2Q racisées au sein du système de santé ou des communautés queer ou trans.
    • Stigmatisation intériorisée (p. ex., sexualité, genre, VIH, race ou handicap)
    • Sensibilisation, autonomisation, leadership et mobilisation communautaires

Les soumissions portant sur d’autres sujets liés à la santé des personnes GBT2Q sont également les bienvenues. Si vous avez des questions concernant le Sommet, et notamment si votre idée de proposition relève de la thématique de cette édition, veuillez nous contacter à l’adresse [email protected].

Les soumissions retenues seront présentées dans le programme du Sommet 2021 et pourront inclure les noms des auteur·e·s (les pseudonymes sont acceptés), leurs affiliations et une description de 250 mots maximum de leur présentation ou session. Les présentateurs·rices ne sont pas obligé·e·s d’utiliser leur nom légal et peuvent demander de voir leur nom retiré de tout média publié suite au Sommet pour promouvoir les présentations qui auront eu lieu.

L'appel à propositions pour le Sommet 2021 est maintenant terminé.

Formats de présentation

1. Courte présentation orale : présentation individuelle de 8 minutes et participation à un panel de discussion (60 minutes au total)
Idéal pour les résultats de recherche et d’évaluation, les examens de programme et les résultats de projet. Le comité de programmation regroupera les soumissions retenues en panels classés par thèmes ; chaque panel comprendra 4 courtes présentations différentes. Dû au format virtuel des présentations, tou·te·s les présentateurs·rices/panélistes devront préenregistrer une brève présentation orale (8 minutes) et participeront à une séance de questions-réponses en direct sur la thématique du panel avec les panélistes et les membres du public.

2. Atelier : 60 minutes
Idéal pour les présentations en direct basées sur la formation, l’échange de connaissances, le renforcement des capacités ou le dialogue interdisciplinaire ou interprofessionnel. Chaque atelier durera 60 minutes et devrait inclure 20 minutes de discussion avec le public. Ces présentations doivent être interactives et se concentrer sur des échanges ou des discussions dynamiques entre les participant·e·s.

3. Discussion en table ronde : 60 minutes
Idéal pour des conversations interactives en direct entre les participant·e·s sur des questions essentielles pour la communauté. Il peut s’agir de discussions plus larges sur les problèmes systémiques, l’accès aux soins et aux services, et les réponses de la communauté au thème du Sommet 2021, soit Perturber et reconstruire. Chaque séance durera 60 minutes et devra être menée par le/la/les présentateur(s)·rice(s) ou panéliste(s).

4. Panel complet : 60 minutes
Idéal pour discuter d’une question plus en détail avec plusieurs spécialistes. Les panels complets doivent comprendre 3 à 4 brèves présentations préenregistrées et au moins 20 minutes pour une séance de questions-réponses animée en direct avec les présentateurs·rices/panélistes. Les propositions doivent identifier l’ensemble des présentateurs·rices/panélistes concerné·e·s ainsi qu’un·e modérateur·rice pour la séance de 60 minutes.

5. Présentation d’affiche : Exposition virtuelle d’affiches
Idéal pour le partage de campagnes de promotion et d’éducation à la santé, d’œuvres d’art, de résumés de recherche ou de descriptions/mises à jour de programmes. Le Sommet 2021 proposera des séances de présentation d’affiches programmées en direct avec les auteur·e·s/présentateurs·rices, ainsi qu’une exposition virtuelle d’affiches qui sera accessible sur la plateforme de la conférence pendant toute la durée du Sommet. Chaque présentateur a la possibilité de soumettre une affiche (c’est-à-dire un fichier PDF ou PPT) ou une présentation vidéo ou audio préenregistrée (max. de 10 minutes).

Si vous souhaitez utiliser un format différent ou si vous avez des questions concernant le format des affiches, l’exposition, ou les séances de présentation, veuillez contacter [email protected].

 

 

Retour au menu


Programme créataires

Vous êtes une personne gaie, bi, trans, bispirituelle ou queer (GBT2Q) créative et passionnée par la santé queer, trans et bispirituelle? Vous désirez en apprendre plus, créer du contenu et le diffuser tout en étant payée? Si vous avez répondu oui, le programme de créataires* du Sommet du CBRC pourrait vous intéresser!

Creator2021-turquoise-01.png

Qu’est-ce que le programme de créataires du Sommet du CBRC?

Chaque année, le Centre de recherche communautaire (CBRC) organise un Sommet national sur la santé GBT2Q où des prestataires de soins de santé, des organisations communautaires et des membres de la communauté s’unissent pour discuter de la recherche, des programmes et des initiatives liés à la santé GBT2Q à travers le Canada.

Pour le Sommet 2021 (27 au 29 octobre), nous sommes à la recherche de créataires GBT2Q pour participer à au moins deux sessions en ligne du Sommet et pour créer une œuvre inspirée par ce qu’iels ont appris. Ces créations seront diffusées sur les réseaux numériques de l’alliance Avancer et ses partenaires. Nous croyons que vous serez un·e candidat·e idéal·e pour ce poste! Si vous êtes un·e créataire passionné·e de la santé GBT2Q et que vous souhaitez entreprendre un projet rémunéré pour améliorer vos connaissances et développer du contenu créatif pour nos communautés, alors continuez à lire!

Qu’entend-on par « créataire » et « contenu »?

Nous encourageons tous·tes les créataires GBT2Q à postuler. Cela dit, afin d’adresser les iniquités raciales qui existent souvent au sein des domaines de la santé et de l’art GBT2Q, nous donnons priorité aux créataires autochtones, noir·e·s ou autrement racisé·e·s, ainsi qu’aux personnes vivant avec un handicap ou une incapacité.

Quelques exemples de créataires éligibles incluent des artistes (p. ex., photographes, poètes, illustrateurs·rices, interprètes de drag) et des créataires de contenu sur les réseaux sociaux (p. ex., YouTube, TikTok, Instagram). Si vous vous considérez comme créataire, vous l’êtes! Nous encourageons de nouveaux artistes ainsi que les plus expérimentés à participer au programme.

Le contenu éligible inclut toute production inspirée par les sessions du Sommet auxquelles vous assistiez, à condition que nous puissions le partager en ligne. Ceci inclut des œuvres artistiques physiques (que nous prendrons en photo), des œuvres numériques (p. ex., des graphiques ou des illustrations), une chanson, une performance de drag, ou une vidéo récapitulative qui reflète vos impressions du Sommet.

Nous vous demandons de :

  • Participer à une séance d’orientation [le vendredi 22 octobre 2021] ;
  • Identifier vos 3 sessions préférées à partir de la liste fournie ;
  • Assister à au moins deux séances en ligne du Sommet, qui se déroulera les 27, 28 et 29 octobre 2021 ;
  • Créer une œuvre inspirée par la séance à laquelle vous assistez, que nous partagerons (en plus d’une entrevue que nous effectuerons avec vous) sur les médias sociaux des organismes partenaires [à remettre d’ici le 6 décembre, pour ensuite être partagé en janvier] ;
  • Participer à une séance d’évaluation et de comptes-rendus [mi/fin janvier].

Que recevrez-vous pour votre création?

  • Rémunération : Tous·tes les créataires du Sommet 2021 recevront un honoraire de 250 $ pour leur temps, leur talent et leurs efforts ;
  • Remboursement : Les créataires du Sommet 2021 ont droit à un remboursement maximal de 250 $ pour des dépenses éligibles ou préautorisées (canevas pour peinture, honoraires pour modèles/performances). Les reçus originaux sont requis pour le remboursement ;
  • Visibilité : Les partenaires de l’alliance Avancer s’engagent à promouvoir le contenu des créataires du Sommet 2021 via nos réseaux sociaux à travers le pays ;
  • Soutien : Vous recevrez un soutien d’un membre du personnel de l’alliance Avancer (ou d’un de ses partenaires) de votre région pour vous aider à chaque étape du processus.

Comment soumettre ma candidature?

Remplissez le formulaire d’ici le 8 octobre 2021. Les candidatures seront examinées par un comité et les créataires seront informé·e·s le 15 octobre 2021.

Formulaire (ou https://bit.ly/21créataires)
Version anglaise (ou https://bit.ly/21creators)

Et si j’ai des questions?

Pour toute question, inquiétude ou commentaire concernant le projet ou le processus d’application, contactez Jaydee Cossar, Coordonnateur national du projet Avancer à l’adresse suivante : [email protected].

*N. B. : Nous utilisons « créataire » comme terme neutre dans le genre, plutôt que « créateur et créatrice »

 

Retour au menu


Déclaration d’accessibilité

Le CBRC s’est engagé à organiser un Sommet accessible et inclusif afin de favoriser la participation de tous·tes. Notre conférence virtuelle nous offre à la fois des opportunités et des défis en matière d’accessibilité. Pour rendre notre programmation plus accessible, le CBRC s’engage à :

  • Fournir une interprétation simultanée (de l’anglais au français ou du français à l’anglais) lors des sessions plénières en direct ;
  • Offrir du sous-titrage automatique simultané en français et en anglais pour tous les formats de présentation ;
  • Publier des enregistrements sous-titrés en français et en anglais de toutes les sessions du Sommet 2021 sur le site web du CBRC dans les semaines suivant la conférence.

Bien que nous fassions de notre mieux pour permettre la participation de tous·tes pendant le Sommet, nous reconnaissons que certains besoins ne seront peut-être pas satisfaits par ces mesures. Si vous avez d’autres besoins d’accessibilité qui n’ont pas été pris en compte dans cette déclaration, veuillez nous les faire savoir en remplissant votre formulaire d’inscription. Si vous avez des questions ou des commentaires concernant l’accessibilité du Sommet 2021, veuillez contacter [email protected].

 

Retour au menu


Règles communautaires

Notre dévouement commun à l’amélioration de la santé queer et trans nous uni·e·s tous·tes à chaque année dans le cadre du Sommet! En réponse à la rétroaction des participant·e·s, nous avons introduit des règles communautaires pour nous aider à établir un espace plus sûr, solidaire et inclusif.

N. B. Nous utilisons des termes neutres dans le genre (p. ex., présentataire, modérataire, animataire) ou mixtes (p. ex., participant·e·s, tous·tes) pour nous référer aux gens dans le cadre des règles communautaires.

Ces directives incluent nos attentes quant à la manière dont nous nous traitons les un·e·s les autres dans cet espace. Voici ce que nous vous demandons :

  1. Respectez les expériences personnelles. Il arrive souvent que les présentataires, les modérataires, les animataires et les participant·e·s partagent leurs expériences personnelles dans le cadre du Sommet. Nous savons que ces expériences personnelles ont une influence considérable sur notre compréhension du monde qui nous entoure. Les expériences et les mots que les gens utilisent pour les décrire ne sont pas sujets à débat ou à désaccord.
  2. Suivez les directives des présentataires, des modérataires et des animataires. Le Sommet accueille de nombreux présentataires et invité·e·s chaque année, et il y a plusieurs types de sessions, chacune avec différentes possibilités de participation. Tout au long du Sommet, suivez les directives spécifiques à chaque présentation concernant la confidentialité et la participation (p. ex., en publiant des commentaires ou des questions). La plupart des sessions seront enregistrées et publiées en ligne dans notre bibliothèque de contenu après le Sommet. Si vous avez des inquiétudes quant à votre participation à une session enregistrée, veuillez nous envoyer un courriel à [email protected].
  3. Partagez l’espace! Plusieurs d’entre nous ont beaucoup à dire sur les sujets que nous allons aborder. Au cours des questions et des conversations, notre équipe donnera la priorité aux nouveaux·elles participant·e·s, à ceux et celles qui n’ont pas encore pris la parole et aux gens qui s’identifient comme pairs du sujet traité. Nous ferons de notre mieux pour que le plus grand nombre possible de personnes puisse participer. Lorsque vous participez au clavardage en direct pendant une présentation, veuillez poser votre question ou faire votre commentaire seulement une fois, et notre équipe s’assurera de les transmettre aux présentataires.
  4. Participez avec le but d’apprendre, tout en gardant un esprit ouvert. Nous avons tous·tes quelque chose à apprendre du programme du Sommet, ainsi que des choses que nous pouvons enseigner aux autres! En tant que participant·e, vous jouerez un rôle clé en faisant avancer les discussions, en posant des questions et en renforçant votre capacité à mettre en œuvre des changements dans votre propre communauté locale.
  5. Les présentations auront lieu dans la langue choisie par les présentataires/conférenciers·ères. Nous visons à assurer l’accessibilité pour chaque présentation, soit en français ou en anglais, par moyen de sous-titrage automatique simultané. Toutes les sessions de plénière et les présentations des conférenciers·ères incluront de l’interprétation en direct et du sous-titrage. L’interprétation en direct sera aussi offerte pour une présentation sur trois à chaque séance concurrente.

Le clavardage en direct sera surveillé pour toutes les sessions du Sommet. Nous travaillerons de près avec les participant·e·s pour nous assurer que toutes les règles communautaires soient respectées et nous ferons un suivi direct auprès de ceux et celles qui ne respectent pas ces directives. Si un·e participant·e n’est pas en mesure de participer au Sommet de manière à créer un environnement favorable pour tous·tes les autres, celui/celle-ci sera retiré·e de l’espace. Si vous avez des inquiétudes concernant la participation d’une personne, veuillez nous en faire part à [email protected].

Le racisme, la transphobie, la biphobie, le sexisme, l’homophobie, le capacitisme, l’antisémitisme, le classisme, la grossophobie, l’islamophobie et d’autres formes de discrimination ou de discours haineux, ainsi que l’intimidation et les attaques personnelles ne seront pas tolérés. Notre équipe traitera immédiatement tous ces cas et nous retirerons de l’espace virtuel tout·e participant·e qui se comporte de cette manière.

Note sur le contenu et l’accès aux services de soutien : Le Sommet abordera une série de sujets, dont beaucoup peuvent évoquer des expériences négatives, traumatisantes, violentes ou isolantes. Ces sujets incluent le racisme, la violence anti-noire, les efforts de changement d’orientation sexuelle et d’identité de genre, la criminalisation des personnes vivant avec le VIH, le suicide, la dépendance, la violence sexualisée, le cissexisme et la colonisation.

Nous sommes conscients que ces genres de présentations peuvent être émotionnellement éprouvantes pour les personnes autochtones, noires et de couleur (PANDC).

Nous encourageons les participant·e·s à s’adresser aux professionnel·le·s de soutien et de santé mentale qui se sont associé·e·s au Sommet pour nous aider à traiter les contenus, les sentiments ou les expériences qui en découlent. Nous encourageons également tout le monde à choisir de participer ou non aux sessions en fonction du contenu qui s’y retrouve. Veuillez vous référer à la section « Conseils » du programme du Sommet pour plus de détails.

 

Retour au menu


Conférence·è·ers invité·e·s

Le CBRC est heureux d’annoncer nos conférence.è.ers invité.e.s pour le Sommet 2021 (qui aura lieu en ligne du 27 au 29 octobre). Restez à l’affût d’autres nouvelles!

Florence-keynote-fr.jpg

Florence Ashley
(ille, accords féminins)

Florence Ashley est une juriste et une bioéthicienne qui termine actuellement ses études de doctorat à la Faculté de droit et au Centre conjoint de bioéthique de l’Université de Toronto. Étant métaphoriquement une sorcière biorg avec des fleurs dans les cheveux, ille a été la première greffière ouvertement transféminine à la Cour suprême du Canada. Florence écrit sur un large éventail d’enjeux auxquels sont confrontées les communautés trans, avec un accent particulier sur les pratiques de conversion trans et les approches de soins offerts aux jeunes trans. Son militantisme et son savoir lui ont valu le Prix de l’héroïne LGBT de l’Association du Barreau canadien.

Francisco-keynote-fr.jpg

Francisco Ibáñez-Carrasco
(il, accords masculins)

L’histoire de Francisco Ibáñez-Carrasco a commencé par une migration du Chili et de sa dictature militaire vers le Canada à 22 ans, suivi d’un diagnostic de séropositivité en 1985, de son dévouement à la lutte contre le sida en 1989 et de la poursuite d’une combinaison passionnante de travail communautaire et de recherche qualitative sur le comportement social. Il est actuellement professeur adjoint à l’École de santé publique Dalla Lana de l’Université de Toronto, membre du Groupe de travail canadien-international sur le VIH et la réinsertion sociale et auteur de fiction et de non-fiction. Ses recherches portent sur la réadaptation physique et cognitive dans le contexte du VIH, la santé sexuelle des hommes queer, l’apprentissage en ligne dans le contexte de la santé publique, la stigmatisation du VIH et l’autopathographie (récits médicaux axés sur le patient).

 

Retour au menu


À propos du Sommet

Le Sommet est la conférence annuelle d’échange de connaissances et de renforcement des capacités du CBRC sur la santé des hommes gais, bi, trans et queer, et des personnes non binaires et bispirituelles (GBT2Q). Depuis 2005, le Sommet a réuni des chercheurs·euses, des prestataires de services, des membres de la communauté et des organisations de partout au Canada et de l’étranger pour présenter les dernières avancées en matière de santé GBT2Q.

Bien que le Sommet continue de mettre l’emphase sur les personnes GBT2Q étant donné l’histoire et le travail continu du CBRC visant à aborder les enjeux du VIH et ITSS au sein de nos communautés, la conférence se veut également un espace inclusif pour la recherche communautaire, la promotion de la santé et la revendication pour toutes les personnes bispirituelles, queer, trans et non-binaires.

Retour au menu


Commanditaires du Sommet 2021

Le Sommet 2021 est rendu possible grâce au combinaison de financement gouvernemental de l’Agence de la santé publique du Canada et de la province de la Colombie-Britannique, ainsi qu’au parrainage d’entreprises. Le CBRC accueille de nouveau ViiV Healthcare en tant que commanditaire principal du Sommet 2021, et Gilead Sciences Canada en tant que commanditaire de la série pré-Sommet. Veuillez noter que les opinions exprimées dans ce document ou au Sommet 2021 ne reflètent pas nécessairement les politiques ou les opinions de nos bailleurs de fonds ou nos commanditaires.

Partenaire principal

ViiV-01.png

Commanditaire de la série d'événements pré-Sommet

gilead_logo-2.jpg

Bailleurs de fonds

PHAC.jpeg BC_HLTH_H_CMYK_pos.jpg

Retour au menu

Available in English.

Sommet 2021
Sommet 2021 : Perturber et reconstruire
Check out Centre de recherche communautaire. I just joined.